Visite à la fourrière à vélo!

20 octobre 2008 at 8:15 (Vie quotidienne) (, , )

Bonjour à tous,

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vais encore vous raconter ma vie ! En fait aujourd’hui avec Akira nous sommes allées à la fourrière à vélo récupérer un vélo qu’une de ses sœurs (Midori) avait mal « garé » et du coup le vélo c’était fait embarquer.

Pour la petite histoire, Midori était en retard pour partir au travail et avait donc pris un des vélos pour aller jusqu’à la station de JR (10min à pied) et ne trouvant pas de place elle avait mis le vélo à un endroit pas très catholique ! Mais bon ce n’est pas la seule, à proximité des stations il y a toujours énormément de vélo, certains sont sur des parkings prévu à cette effet et d’autre non… Il y a d’ailleurs des parkings payant (celui que j’ai vue est à 200 yens par jours : 1€50).

Bref, quelques jours après que le vélo eu été enlevé par la fourrière, on a reçu à la maison un petit courrier nous invitant à venir à la fourrière récupérer le vélo en question. Déjà j’ai été très étonné que l’on reçoive un courrier… comment peuvent-il savoir que tel vélo appartient à tel personne ? Eh bien c’est très simple, tous les vélos sans exceptions sont immatriculés et du coup ils peuvent très vite connaitre le propriétaire.

Plaque dimmatriculation pour vélo

Plaque d'immatriculation pour vélo!

Bref, on est allé chercher le vélo aujourd’hui et comme toujours au Japon c’était super organisé, je n’avais pas remarqué mais le courrier que nous avions reçu porté un petit numéro de série et le monsieur à donc directement retrouvé le vélo que nous venions chercher, vous me direz que c’est normal mais bon pas sûr que ce soit aussi efficace en France… en tout cas ce qui m’a vraiment bluffé c’est le service qui allait avec. Après que nous nous soyons acquittés de l’amende forfaitaire de 3000yens (22€) ces messieurs de la fourrière se sont afféré sur le vélo : c’était à peine croyable ! Et que je te nettoie la selle et le guidon, et que je te regonfle les pneus, et que je te passe un coup de lubrifiant sur la chaine… Ils ont même signalé à Akira que les embouts qu’elle avait sur sa chambre à air été d’ancien embout et que pour regonfler ses pneus elle allait avoir besoin d’un adaptateur spécial… ils lui ont bien évidement précisé la référence de cette adaptateur !

La fourrière

La fourrière: c'est bien en ordre!

Voilà, le Japon m’étonne toujours plus chaque jour !

Bonne continuation 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :